recourir-a-une-sci

Pourquoi recourir à une SCI ?

Pour un achat d’un bien immobilier à plusieurs, certains ont l’habitude d’adopter la solution d’indivision, engendrant souvent des différentes formes de difficultés. Et pourtant, alternativement, à ce sujet, ils ont également la possibilité de recourir à une SCI. En effet, cette opération permet de profiter des avantages non-négligeables, aussi bien pour la création que pour la gestion d’un patrimoine immobilier. Mais concrètement, pourquoi recourir à ce type de dispositif ?   

Pour éviter l’indivision

Pour tous ceux qui sont mariés, pacsés, concubins, la SCI leur permet d’acheter, un bien immobilier, à deux, en évitant tous les problèmes d’indivision. En effet, ce système constitue une structure juridique plus souple, en cas de séparation, et plus sécurisante en cas de décès de l’un des partenaires, dans l’une de ces situations. Tout est prévu par les statuts, sous la direction d’un, ou des gérants. Les statuts peuvent ainsi prévoir des différentes modalités favorables à toutes ces situations.

Un outil d’anticipation

La SCI est également un outil, pour un investisseur, pour prévoir, de son vivant, la transmission de son patrimoine immobilier. En effet, elle permet, par exemple, de faciliter cette transmission, de manière anticipée, entre ascendants et descendants, ou au décès d’un ascendant. Car le patrimoine d’une SCI peut être transmis facilement, grâce à des donations  successives de parts. Ainsi, en étalant les donations de parts sociales, on peut profiter de l’abattement à plusieurs reprises. Du coup, le recours à une SCI présente, à la fois, des intérêts patrimoniaux et fiscaux. Ce sont les statuts de la SCI qui réglementent le fonctionnement, relatif, par exemple, à cette opération, de la société.

Un financement pratique

Il est évident que c’est plus aisé de financer un achat immobilier à plusieurs en SCI. Pratiquement, chaque associé met un peu d’apport personnel, et en sus, le financement du bien peut se faire par la voie d’une souscription d’un prêt bancaire, au nom de la société. En général, l’octroi d’un prêt bancaire, via une SCI, est beaucoup plus facile.

Pour mieux gérer son investissement locatif

En principe, une SCI est constituée entre deux personnes, au minimum, et gérée par un, ou des gérants, dont les pouvoirs sont fixés par les statuts. Ce sont ces derniers qui déterminent les règles d’organisation et de fonctionnement de la société. Ainsi, toutes choses sont clairement établies d’avance. Du coup, le recours à une SCI est idéal, surtout, pour un investissement locatif. Elle assure alors une certaine continuité dans la gestion des locations. À noter qu’ici, il est conseillé de choisir la gestion du type familial.

Une transmission de patrimoine simplifiée

Cette formule peut aider, les investisseurs, à organiser leur succession et, surtout, en diminuant le coût fiscal. En effet, en général, ils peuvent transmettre, tous les dix ans et en franchise de droits, 159 325 € par enfant et par parent. Concrètement, s’ils ont deux enfants, par exemple, dans ce cas, ils peuvent leur donner 637 300 € tous les dix ans, sous forme des parts, sans payer d’impôt.

Enfin, le recours à une SCI peut se révéler une structure juridique adaptée dans plusieurs cas de figures, même pour les entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *