France : hausse constante des prix de l’immobilier au troisième trimestre 2017

Publié récemment, l’indice Notaires-Insee rapporte une hausse considérable des prix de l’immobilier sur l’ensemble du territoire français au troisième trimestre 2017. De juillet à septembre, une augmentation de 3,9 % est constatée sur les logements anciens, ce taux est de + 5,1 % pour les appartements et +3,1 % pour les maisons, et ce, en comparaison aux données de l’année dernière sur la même période.

Le logement ancien en Île-de-France

La Région Île-de-France enregistre un record de chiffres avec une révision à 1,6 % des prix des logements anciens de juillet à septembre, et ce, comparé aux données du trimestre précédent. Par rapport à la même période en 2016, la progression est de 4,8 %, et, avec une augmentation plus importante pour les appartements, avec + 5,8 % en moyenne et +7,8 % à Paris. Pour acquérir à Paris, vous devrez prévoir environ 433 500 euros pour un logement de 50 mètres carrés, et ce cout atteint les 500 000 euros dans huit arrondissements où le mètre carré se négocie à 10 000 euros. Avec un tel budget, vous pourrez accéder à un logement de 111 mètres carrés en province.

Flambée des prix dans l’immobilier : les solutions des économistes

En réaction à cette flambée des prix de l’immobilier en France, l’économiste et directeur du Cercle de l’Épargne Philippe Crevel propose de « créer des villes nouvelles pour stimuler l’offre de logements ». Il serait donc temps de revoir la politique globale du logement en limitant les inégalités et en proposant une plus grande offre de logements, pour faire éclater la bulle immobilière à Paris et dans les grandes villes à forte concentration de population active.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *